Chacun est extraordinaire à sa façon

Voir l’extraordinaire !

J’ai déménagé récemment dans la petite ville de Cowansville. Même si elle est située à une heure de Montréal, dans une région peuplée du Québec, personne ne semble la connaître et encore moins la localiser. Étrange, n’est-ce pas ? Considérant que presque toutes les villes en périphérie de Montréal sont connues de tous… Alors, pourquoi Cowansville reste-t-elle hors de l’écran radar ?

Depuis que nous avons emménagé dans votre nouvelle ville, nous sommes émerveillés. Les gens sont incroyablement gentils, patients et serviables. Les activités communautaires sont formidables, il y a des piscines, des parcs et un lac magnifique où se baigner et faire du canot, en plus de boutiques sympathiques, d’un hôpital et de tous les services qu’on trouve normalement dans une grande ville. Pourtant, les habitants d’ici ne semblent pas voir que leur propre petite ville est une place extraordinaire où vivre. À chaque fois que j’en fais l’éloge, on me regarde avec l’air de dire « vraiment, tu es sérieuse ? », comme si je tentais de les flatter vainement.

L’extraordinaire n’a pas besoin d’être flamboyant

Je pense qu’il nous arrive souvent d’être comme des Cowansvillois à notre manière. Nous sommes extraordinaires, mais nous ne nous en rendons pas compte. L’« extraordinaire » n’a pas besoin d’être flamboyant, non. Les plus belles personnes que j’ai rencontrées dans ma vie n’avaient rien de flamboyant. Elles étaient simplement gentilles et attentionnées, accueillantes et sans jugement, me faisant sentir parfaitement à ma place. D’autres dégageaient une force tranquille qui m’apaisait profondément, comme si en leur présence, tout était possible. Rien de flamboyant, je vous le dis. Et quand je remercie ces personnes d’être ce qu’elles sont, en soulignant leurs merveilleuses qualités, bien peu savent recevoir ma gratitude et mes compliments. Elles diminuent la portée de mes paroles. Comme si ce qu’elles sont n’a absolument rien d’extraordinaire.

Ne soyons pas modestes : nous sommes extraordinaires !

Nous avons tendance à faire preuve de modestie quand on fait notre éloge… Pourquoi ? J’ai envie de nous dire que non, ce n’est pas super d’être fanfaron, mais que si le compliment est mérité, n’est-ce pas temps de juste dire « merci » et de l’accepter ? Il n’y a pas de petits ou de grands accomplissements… seulement un accomplissement tout court. Et cela mérite d’être reconnu et célébré. Alors, qu’attendons-nous pour commencer à enfin reconnaître que chacun est extraordinaire à sa façon ?

Geneviève Tremblay

Geneviève Tremblay

Coach, conférencière et co-fondatrice de Bonheur en vrac, une entreprise de développement web, inspirée par la liberté, l’autonomie et un encadrement sans contrôle, Geneviève assure la présidence et les relations avec les clients-entrepreneurs.
Pour bâtir la vie de vos rêves. Parce que tout le monde souhaite une vie épanouie, stimulante et heureuse !
Oui, on peut s'entraîner à la joie ! Pour qui est prêt a marcher le pied léger en sifflotant à la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Du « je » au « nous »

Inscrivez-vous à notre infolettre et participez à créer un monde plus humain